Ça fait plu de 30 ans que les Boing 777 sillonnent le ciel, au nombre d’environ 1,200.

Le Boeing 777 mesure 64 mètres de long et à vide, il pèse 142 tonnes, l’équivalent de 40 camions poids-lourds. Ses moteurs sont parmi les plus puissants du monde. L’avion peut donc parcourir jusqu’à 17,000 km, soit la distance d’un vol Paris-Sydney.

Dans ce reportage télévisé intitulé “Le Grand Check-Up”, on peut voir qu’au moment de son grand entretien, le Boeing 777 (ici appelé le “Papa Lima”) sera entièrement mis à nu et une telle opération a lieu tous les 16 ans.

Chacun de ces entretiens coûte des millions d’Euros et dans le cas montré dans le reportage, les 15,000 heures de travail ont lieu à l’aéroport D’Orly.

Comme vous avez pu le voir, ce géant des airs a été remonté avec un maximum de pièces neuves, incluant les 250 bancs des passagers qui coûtent quelques 50,000 Euros, chacun. On ne penserait pas ça en s’asseyant dedans puisqu’après plusieurs heures de vol, on a toujours hâte de se lever, qu’importe le confort du banc.

Boeing dit avoir construit ses 777 avec les compagnies aériennes et c’est un peu pour cette raison que l’avion est fait pour être complètement démonté, entretenu et modernisé en vue de continuer l’opération sécuritaire de l’avion, pour plus d’une décennie.

Voler dans un petit avion, c’est très différent de l’expérience dans un Boeing 777 ou encore, le nouveau 787 “Dreamliner” ou même, un Airbus 340. Dans un gros avion, on entend beaucoup moins les moteurs et l’air ambiant y est infiniment plus agréable, notamment grâce à meilleur système de ventilation.

Après l’entretien, l’avion sera métamorphosé et prêt à être emprunté par des passagers qui auront une excellente expérience de vol.

C’est intéressant de voir tout le travail qui va dans chaque avion, pour l’entretenir et le conserver en bon état.